Marché de la poésie de Paris

Du 8 au 12 juin 2016 s’est tenu le 34e Marché de la poésie, place Saint Sulpice à Paris. Comme l’an dernier, la Lune bleue – pour des raisons financières – avait un stand « portatif » ou « nomade » et l’éditrice déambula entre les allées du Marché avec sa jolie besace ! Retrouvailles et belles rencontres : Vincent Hoarau, Gwenaël Laot (anthologie D’une fleur à l’autre), Myriam Montoya, Aurélia Lassaque, Claudine Bertrand et Cécile A. Holdban qui ont reçu le 11 juin le Prix A.Ribot, lectures le 12 juin de Gabrielle Althen, Salah Al Hamdani et Cécile Oumhani pour l’anthologie contre la terreur parue chez Al Manar…

DSCN6719Aurélia et Nimrod

DSCN6722

Myriam Montoya

DSCN6728

DSCN6731

DSCN6732

DSCN67351DSCN6738

DSCN6739

les poètes

DSCN6745

DSCN6776bis

DSCN6763

DSCN6772

©photos L.Padellec, R.Di Maria, S.Voïca, T.Gillyboeuf, G.Lejard

Soirée de la Lune bleue à Paris

Le 8 juin 2016, la Lune bleue a convié ses poètes et artistes à une soirée autour de ses livres à Paris 18e. L’occasion de découvrir aussi les deux nouveaux livres parus pour le Marché de la poésie de Saint-Sulpice : Bruissements d’origine du poète québécois Claude Beausoleil et Une robe couleur de jour de Cécile A.Holdban, avec l’aquarelliste Catherine Sourdillon. Les lectures étaient accompagnées par le guitariste Arnaud Delpoux.

DSCN6647DSCN6650

DSCN6656Soirée 16 Zou

DSCN6665

Soirée 15 Zou

Soirée 14 Zou

DSCN6674

Soirée 11

Soirée 10 Zou

DSCN6677

DSCN6680

Soirée 2 Zou

DSCN6682bis

Soirée 9 Zou

Soirée 4 Zou

©photos L.Padellec et Zou

Merci à 99 en mouvement pour leur accueil chaleureux !

Une robe couleur de jour

Cécile A. Holdban
(poèmes en français et en hongrois)

Avec les aquarelles de Catherine SourdillonUne robe couleur de jour
(juin 2016)

Extrait

Une nuit, tu vins entrebâiller ma vie
d’une main qui ouvrait l’été.

Songe au large de tout, au-delà de tout, océan
seuil où toute chose
tremble et ne cesse dans la grâce.

Il y avait des oiseaux palpitants dans les mots,
et la tendresse du bois des flûtes.
Je plonge mes doigts dans l’eau du bassin, Poisson d’or
ta présence n’est pas un reflet.

*

Egy éjjel eljöttél, nyárbontogató kezed
létemet résre nyitotta.

Nyíltvízi, messze túli álom, óceán küszöbe,
hol minden létező
megremeg, és elözönli a hála.

Szavadban rebbenő madarak lakoztak,
furulyaerdők gyengédsége.
Medence vizébe mártom ujjaimat, Aranyhal,
jelenléted nem káprázat csupán.

Bruissements d’origine

Claude BeausoleilBruissements d'origine
(de l’Académie Mallarmé)

Avec les acryliques de Lydia Padellec
(juin 2016)

Extrait

TRAVERSER, la blancheur

Ressacs, boréale
zone verbale

Tu dis cette voix vient du poème
tu dis le poème vient du silence
blessure déroutée née des giboulées
enfance vidée de vies obscures
ça s’entend dans ta voix

là où nulle neige n’assassine le soleil

Tu manuscris l’éphémère:

9e Rencontre poétique

Le 20 mai à la Dame blanche à Port-Louis, s’est tenue la 9e Rencontre poétique de la Lune bleue avec le poète syrien Omar Youssef Souleimane et la poète rennaise Nicole Laurent-Catrice, accompagnés en musique par Arnaud Delpoux. Le public nombreux fut émus par les mots des poètes et touchés par l’interprétation du musicien. Ce fut une très belle soirée, que tous soient ici remerciés !

photo 1IMG_0248

IMG_0249

IMG_0255

IMG_0256DSCN6589

DSCN6588DSCN6590

DSCN6612

© photos R.Lenormand (photo1), J.Gueran (photos 2,3,4,5), L.Padellec (photos 6,7,8,9)

9e Rencontre poétique

Pour sa 9e Rencontre poétique, la Lune bleue invite le poète syrien Omar Youssef Souleimane et la poète rennaise Nicole Laurent-Catrice. Les lectures seront accompagnées en musique par Arnaud Delpoux.

La soirée aura lieu à la Dame blanche, 35 Grande rue, 56290 Port-Louis (réservation indispensable).

9e Rencontre poétique